Site de rencontre temoignage

20 oct. Recherche frénétique de l'âme sœur, échanges sans suite, les sites de rencontre favorisent les irrationnels. Témoignages d'utilisateurs déçus.
Table of contents

J'ai utilisé pendant six mois, un site de renom qui vend son sérieux en proposant un test de personnalité et un système de matching. Aucun des profils proposés ne me correspondait. Mais ça, ce n'est pas prévu. Peut-être est-ce le manque de chance , le hasard qui fait des siennes, ou simplement que je suis trop exigeant. Sincèrement je ne sais pas.

Ce qui est certain, c'est que j'ai fait quelques rencontres dont une ou deux auraient pu être la bonne mais au final cela ne fut pas le cas. Oui, bon nombre de personnes entre 35 et 45 ans que j'ai rencontrées, dans des soirées rencontres ou sur des forums, étaient dans la même situation. En fait, j'ai l'impression que sur les sites de rencontre tout le monde se cherche et se tourne autour comme sur un grand boulevard.

On a beau se croiser, on ne se voit pas. Au final, on ne donne presque aucune chance à un profil qui ne correspond pas à vos attentes même si la personne semble être quelqu'un de bien. C'est dommage.

Pour ma part, il est rare qu'une nouvelle rencontre soit exempte de déception plus ou moins importantes. En quelques mots, des personnes qui ne ressemblent pas à leurs photos, les personnalités qui sont au final loin de celles entrevues lors des échanges, les non-dits, les expériences de vie différentes C'est peut-être un fait de société: C'est surtout vrai d'ailleurs pour les photos. Pensez-vous que les personnes trichent? Non non, elles sont comme vous et moi pour la majorité. Il y a bien entendu des personnes 'borderline' , des hommes surtout, sans scrupule et prêt à tout pour avoir une aventure , mais pour la plupart, les personnes essaient d'être honnêtes.

Simplement, personne ne se voit vraiment tel qu'il est.

On essaye de se présenter sous son meilleur jour, notamment pour les photos, quitte à enjoliver un peu, et quand la rencontre a lieu, en général ce n'est pas ce que vous aviez imaginé. Je ne me précipite plus comme au début. Je suis devenu sélectif et méfiant. Enfin, je ne fais jamais de rencontre sans avoir eu au moins une fois la personne au téléphone. Pourquoi avez-vous décidez d'arrêter les sites de rencontre?

7 ans de galère sur les sites de rencontre...

C'est tout simple, j'ai l'impression d'en avoir fait le tour. Je pourrais continuer, faire des rencontres, encore et encore, mais finalement ce n'est plus mon truc. Il faut juste choisir le site qui nous convienne. Enfin grâce à ces sites, les femmes peuvent se permettre de draguer et de proposer une aventure d'un soir sans que cela choque.

Est-ce un moyen pour les femmes de se sentir plus libres dans les choix des prétendants?

Rencontres sur internet : elles auraient dû se méfier ! - Ça commence aujourd'hui

Nous nous émancipons toujours! Et lors d'une déception amoureuse, rien de tel qu'un petit tour sur ces sites, ils permettent de renforcer notre ego et se rassurer!! Après une séparation douloureuse, je me suis inscrite sur Meetic en par curiosité, c'était gratuit à l'époque pour les femmes. J'ai été vite "prise" par ce jeu du dialogue, puis sur Attractive World en et sur Pointscommuns. J'ai toujours effectué cette démarche dans le but de faire une rencontre sérieuse, qui déboucherait sur une construction à long terme. A chaque rencontre faite, j'ai enlevé mon profil.

Dans le cadre de mon travail, je n'ai pas l'occasion de rencontrer des hommes susceptibles de m'intéresser. J'ai changé de site avec l'espoir de "croiser" des gens me correspondant mieux, avec des points communs et des projets similaires. Je sais que je n'ai pas été assez clairvoyante et qu'il est très facile de prendre ses désirs pour la réalité Voire sordide!

Il est aussi très net que l'on devient très vite "accro" à cet écran où l'on attend un message d'avertissement que notre profil a été consulté. C'est un moyen de combler un vide existentiel, amoureux, et de pouvoir continuer à communiquer, ou tout du moins en avoir l'illusion. C'est aussi un moyen qui permet de "se réparer", de reprendre confiance en soi, de se replonger dans la vie et de se positionner. Je tiens à remercier les sites de rencontre, qui ont été très bénéfiques pour moi.

Sites de rencontres : ces idées reçues qui nous freinent | adanedhufer.ga

J'ai aujourd'hui 23 ans, mais j'ai commencé à les fréquenter dès mes 17 ans. Je suis gay, et j'ai donc tout naturellement été sur les sites communautaires, de type Gayromeo, RezoG. Les rencontres se font très rapidement, pas besoin d'un énorme échange. Quelques photos suffisent, et un rendez-vous galant est rapidement pris.

Bouches-du-Rhône: Philippe annonce 117 millions d'euros pour la rénovation urbaine

Grâce à un des sites de rencontres, j'ai rencontré un homme avec qui je suis resté trois années et demi. Même si cela s'est mal terminé, je ne regrette absolument pas de l'avoir rencontré. Toutefois, après la rupture, je me suis inscris sur Grindr, le fameux site de rencontres gay pour smartphone. En trois mois, j'ai rencontré une trentaine d'hommes et, miracle des sites de rencontre, je suis avec l'un d'eux depuis un mois.

1 C’est risqué…

Je ne peux présager de l'avenir, mais pour ma petite personne, les sites de rencontres m'ont permis de faire mon éducation sexuelle, de profiter de divers partenaires, d'assouvir mes besoins sexuels, et surtout, de trouver un homme qui me corresponde. N'ayant jamais été un fan des sites de rencontre, j'ai toujours mis un point d'honneur à essayer de rencontrer rapidement la personne. En plus de discuter avec quelques dizaines de filles, j'ai ainsi pu en rencontrer quatre en personne. Bien que ce ne soit jamais allé plus loin, le fait de flirter et de se sentir désiré m'a peu à peu fait me sentir mieux dans ma peau.

Un premier rendez-vous avec une inconnue est tout à fait différent d'un premier rendez-vous avec une personne que l'on a déjà côtoyée d'une manière ou d'une autre, en ce que l'on ne sait absolument rien l'un de l'autre, ce qui permet de travailler certains aspects de sa personnalité: Et cela m'aide également dans ma vie sociale de tous les jours. Un homme sort dans un endroit rempli de centaines, voire de milliers de femmes célibataires, ou tout du moins disponibles. Celles-ci auront pris la peine de noter sur leur torse et dans leur dos leurs mensurations, leurs goûts, leurs aspirations, ainsi qu'une multitude de petits détails révélateurs sur leur personnalité, leurs défauts et leurs envies.

Cet homme va passer la soirée à naviguer entre le bar, la piste de danse, les banquettes et même les toilettes, en proposant à celles qui lui plaisent d'engager la conversation. Vaillant et décomplexé, il se fera, poliment ou pas, éconduire des dizaines, voire des centaines de fois jusqu'à trouver celle qui voudra bien engager le début d'une conversation. Il va de soi que chacun des deux aura la possibilité de parler en simultané à d'autres personnes.

Même Don Juan y perdrait son plaisir Et pourtant! Dans une société où l'on n'a plus de temps, dans laquelle tout doit se passer vite pour arriver à ses fins, les sites de rencontres sont l'opportunité de décupler ses chances de trouver ce que l'on cherche. Je n'échappe pas à la règle. Après avoir sillonné pendant quatre mois un des sites les plus connus il y a quelques années de cela et y avoir rencontré la mère de mes enfants, après plusieurs semaines de rendez-vous effrénés, passant de la jubilation à la déception, me revoilà, six ans de vie commune plus tard, de nouveau sur le marché des célibataires.

Devrais-je pour autant en conclure que ces rencontres ne mènent à rien? J'ai 32 ans.


  • Emilie, 61 ans : "Il faut savoir lire entre les lignes".
  • Témoignage : 7 ans de galère sur les sites de rencontre.
  • Corinne, 28 ans : "Les rencontres par le net : une solution facile !";
  • rencontre femme avec numero telephone;

J'habite Lyon, où je suis éducatrice dans un centre d'hébergement. J'ai vécu une relation amoureuse sérieuse de mes 18 ans à mes 25 ans. Puis plus rien, le néant. Ou presque. Il y a un an, je saute le pas sur les conseils d'une amie: Je recherche une rencontre, une envie, mais pas forcément l'homme de ma vie.

Et là, miracle: On vit ensemble depuis un mois maintenant. C'est très niais, mais c'est surtout comme une évidence. Je ne pensais pas m'aider de sites de rencontres pour trouver l'amour.